Curiosités/Monuments

La Villa Esche (Parkstrasse 58)

La Villa Esche

Ce bâtiment a été construit pour l’entrepreneur Herbert Esche en 1902/03 sur les plans de Henry van de Velde.

L’œuvre d’art complète de style Art Nouveau a été le premier grand travail de l’artiste en Allemagne à être enregistré dans l’histoire de l'art. La pièce centrale de ce bâtiment de deux étages est la salle vitrée.
Ce bâtiment qui avait vraiment besoin d'être assaini a été complètement reconstruit. L’inauguration officielle de la villa a eu lieu le 13 décembre 2001 en présence du Président de la République Fédérale, Johannes Rau, et du Premier Ministre de l’Etat de Saxe, Kurt Biedenkopf. L'aménagement intérieur d'origine se trouve en partie dans les collections d’objets d’art de la ville.
La Villa Esche héberge le musée Henry van de Velde qui appartient aux collections d’objets d’art de la ville de Chemnitz.

 

La Villa Esche – Une œuvre d’art complète d'Henry van de Velde

Herbert Eugen Esche (à droite), Henry van de Velde (à gauche) et en arrière-plan la vallée industrielle de Chemnitz (Photo: Collections d’objets d’art de Chemnitz).

La Villa Esche de Chemnitz est la première construction que l’artiste belge Henry van de Velde (1863-1957) a édifiée sur le territoire allemand. En 1902, l’industriel Herbert Eugen Esche (1874-1962) lui avait mandaté de concevoir une maison et un environnement de vie idéal pour lui et sa jeune famille. Ensemble, ils ont choisi un terrain situé dans le nouveau quartier résidentiel de l'époque, le quartier Kappel.

Conformément au style Art Nouveau de l'époque, l’architecte autodidacte Henry van de Velde a non seulement conçu la maison, mais aussi le parc, l'aménagement intérieur, le mobilier, la vaisselle et d’autres objets usuels … jusqu'à la pipe du maître d’ouvrage. Cette villa construite en 1903/04 est ainsi devenue un œuvre d’art complète exemplaire. En 1906 déjà, différentes vues de l’intérieur avaient été publiées dans le célèbre magazine «Kunst und Künstler» (Art et Artistes).

La maison a été agrandie sous la direction de son constructeur dans une deuxième phase de construction (1911). Le remplissage d’une terrasse initialement aménagée dans le volume du corps de la construction a conféré un aspect de perfection à la villa et concrétisé l'évolution artistique d'Henry van de Velde vers la modernité.

Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, des modifications ont certes été entreprises sur le bâtiment, mais l’essentiel a été conservé. Elle a d'abord servi d'état-major aux Soviétiques, puis a été utilisée par la sûreté de l’Etat de la RDA et, à partir de des années 60, comme lieu de formation de la chambre de commerce. Après la réunification en 1990, la Villa Esche a été placée sur la liste des monuments à protéger. En 1998, la ville de Chemnitz a acheté la Villa Esche vacante pour la reconstruire avec son jardin jusqu’en 2001 et lui rendre son état original autant que faire se peut.

 

Henry van de Velde à Chemnitz, de 1902 à 1914

L’artiste et architecte belge Henry van de Velde (1864-1957) est venu pour la toute première fois à Chemnitz en 1902. Il est cependant attesté que le premier contact date de 1898. Le fabricant de textiles, Herbert Eugen Esche (1874-1962) et sa fiancée, Johanna Luise Körner (1879-1911) s'étaient enthousiasmés pour les ébauches du Bruxellois publiées dans le magazine munichois «Dekorative Kunst» (Art décoratif) de Julius Meier-Graefe et l’avaient ainsi chargé de construire leur première résidence conjugale dans le quartier du Kaßberg.
En 1900, après que le couple Esche a rendu visite à la famille van de Velde dans la maison construite par l’artiste près de Bruxelles, leurs relations ont pris un caractère plus amical. La commande de la Villa Esche vint en 1902. Herbert Esche souhaitait un cadre en harmonie avec ses meubles modernes.

À ce moment-là, van de Velde avait été appelé à Weimar et le contact entre les deux familles se renforça. Van de Velde était plus ou moins devenu le conseiller artistique d'Herbert Esche, qui devint plus tard un mécène de l'art. Sur la recommandation de van de Velde, Esche fit réaliser le portrait de sa famille par le peintre norvégien, Edvard Munch. En 1905, l’artiste passa plusieurs semaines à la Villa Esche. Ce séjour prolongé est décrit dans les mémoires du peintre Ivo Hauptmann (1886-1973), fils de l’écrivain Gerhart Hauptmann, qui épousa plus tard Erica von Scheel (1881-1966), une élève d'Henry van de Velde.

Henry van de Velde devint l’architecte de la famille Esche. Fritz Eugen Esche, le frère d'Herbert Eugen, passa la commande suivante à van de Velde en 1906: le clubhouse du Lawn-Tennis Club. La construction achevée en 1908 fut l'une des œuvres architecturales les plus intéressantes de van de Velde (elle fut démolie en 1945). Pour un autre frère, Arnold Esche (1880-1967), van de Velde modernisait en même temps l’aménagement intérieur du domaine seigneurial de Lauterbach, près de Crimitschau, maison de campagne de la famille construite en 1884 dans le style néo-renaissance.

Vers 1908, van de Velde réalisa une commande semblable pour Monsieur Körner, le beau-père d'Herbert Esche et propriétaire de l'usine d’encre Beyer, qui fit réaménager le hall de sa Villa Historisme «Qui se sana», Beyerstrasse 28.

De l’autre côté de la rue, son fils Theodor fit construire une villa moderne en 1913. La «Villa Körner-Commerz», terminée en 1914, fut la dernière commande d'Henry van de Velde à Chemnitz. Elle fut largement détruite par les bombes en 1945.

L’artiste belge a dû mettre fin à ses activités en Allemagne après le début de la deuxième guerre mondiale pour se réfugier en Suisse. Le contact avec Herbert Eugen Esche demeura toutefois après qu'en 1945 Herbert Eugen Esche a lui même déménagé à Küsnacht (près de Zürich) chez sa fille Erdmute Luchsinger.
 


D'autres informations:

page d'accueil de Villa Esche

quick links:


calendar of events

Mo
Di
Mi
Do
Fr
Sa
So
4 Wochen anzeigenKalender - Wochenansicht und Monatsansicht umschalten

interlocuteur